JO Paris 2024 : quand les sportifs appellent aux dons pour financer leur préparation

Alors que la France accueille en 2024 l’une des compétitions sportives les plus suivies au monde, à savoir les Jeux olympiques d’été, nombre d’athlètes ne parviennent pas à joindre les deux bouts et à vivre de leur sport.  Certains font des appels aux dons pour financer leur préparation.  Le sport de haut niveau sous financé… Poursuivre la lecture JO Paris 2024 : quand les sportifs appellent aux dons pour financer leur préparation

Barbara Gomes : « Les JO de Paris, c’est l’anti-Qatar »

Les Jeux olympiques de Paris approchent. Le tirage au sort pour la billetterie a ouvert il y a quelques jours. Pendant ce temps, les sportives et les sportifs se préparent, les staffs sont au travail, les chantiers avancent.  Le groupe communiste et citoyen de la ville de Paris est très exigeant sur les conditions de… Poursuivre la lecture Barbara Gomes : « Les JO de Paris, c’est l’anti-Qatar »

Des places pour les JO, oui, mais pour qui ?

Aujourd’hui s’ouvrent les inscriptions du tirage au sort pour l’achat des places des Jeux olympiques 2024 à Paris. Ce tirage au sort devrait permettre aux futur·e·s spectatrices et spectateurs de se lancer dans la course aux places. Car nous pouvons bien parler de course, presque de marathon au vu de ce qui attend les supporters et supportrices. 
En effet, cette inscription n’est qu’un début. Il faudra encore attendre février 2023 pour savoir si oui ou non nous pouvons acheter un pack sur mesure pour un prix allant de 72€ à plus de 1000€… 

Publié le
Catégorisé comme EDITO Étiqueté

À Paris, le naming efface Alice Milliat de l’Arena 2

En construction depuis début mars 2020, l’Arena Alice Milliat va voir son illustre nom remplacé par Adidas.  D’une surface de 20 000 m² et d’une capacité de 9000 places pour un coût de 125 millions d’euros, la salle doit être achevée d’ici 2023. En juillet 2020, grâce à l’initiative de Nicolas Bonnet-Oulaldj (président du groupe PCF), le Conseil de… Poursuivre la lecture À Paris, le naming efface Alice Milliat de l’Arena 2

Nicolas Bonnet-Oulaldj : « Paris 2024 doit être une grande fête populaire pour la paix dans le monde »

À l’approche des Jeux olympiques d’été de Paris, nous avons rencontré Nicolas Bonnet-Oulaldj, président du groupe communiste au Conseil de Paris et membre de la direction nationale du PCF. Que signifie « Paris 2024 » pour vous ? Vu le contexte, Paris 2024 doit être une grande fête populaire pour la paix dans le monde, c’est l’essence des Jeux. La… Poursuivre la lecture Nicolas Bonnet-Oulaldj : « Paris 2024 doit être une grande fête populaire pour la paix dans le monde »

Paris 2024 : 6 questions à Nicolas Bonnet-Oulaldj

Au retour des Jeux olympiques de Tokyo, le président du groupe communiste au conseil de Paris, Nicolas Bonnet-Oulaldj, pense que Paris 2024 doit être “une grande fête populaire et un héritage pour les générations futures”. Quels enseignements tirez-vous des JO de Tokyo ? Nous avons vécu une situation inédite. Les Jeux olympiques ont été reportés,… Poursuivre la lecture Paris 2024 : 6 questions à Nicolas Bonnet-Oulaldj

La crise des clubs de sport à quatre ans des JO

Pour le sport, le gouvernement a annoncé seulement 120 millions d’euros dans le plan de relance, soit 0,12 % des 100 milliards d’euros du plan, près de 2 fois moins que la part du sport dans le budget de l’Etat (0,2%). Alors que les clubs de sport sont confrontés à la crise économique après un… Poursuivre la lecture La crise des clubs de sport à quatre ans des JO

“Organiser les Jeux Olympiques, c’est d’abord organiser une grande fête populaire” Nicolas Bonnet Oulaldj

Nous avons rencontré Nicolas Bonnet Oulaldj, 43 ans, responsable sports au Conseil National du PCF, président du groupe des élu.es PCF-FDG au Conseil de Paris et membre du GIP (Groupement d’Intérêt Public) de la candidature de Paris 2024. Il participera à la délégation parisienne qui se rendra à Lima le 13 septembre pour l’attribution de… Poursuivre la lecture “Organiser les Jeux Olympiques, c’est d’abord organiser une grande fête populaire” Nicolas Bonnet Oulaldj