« Immigration utilitariste » et travail : spéculations et hypocrisies

L’immigration, thème phare de l’extrême droite, n’a eu de cesse d’occuper le débat public ces derniers temps, avec une vision volontairement biaisée. Pourtant, sous la couche stigmatisante du vernis réactionnaire et des faux prétextes sécuritaires, le travail des immigré.e.s porte une réalité tout autre.  La nouvelle loi sur l’immigration annoncée par Darmanin soulève une nouvelle… Poursuivre la lecture « Immigration utilitariste » et travail : spéculations et hypocrisies

Dynamitage du barrage républicain : la bourgeoisie préfère le fascisme à la gauche

Plusieurs candidats et figures politiques qui ont bénéficié par le passé de la mise en place d’un front républicain contre l’extrême droite n’appellent pas aujourd’hui à voter pour la NUPES face au Rassemblement national, voire appelent à voter blanc. Analyse d’une compromission qui n’a rien d’une surprise. Le barrage républicain subit une érosion continue depuis… Poursuivre la lecture Dynamitage du barrage républicain : la bourgeoisie préfère le fascisme à la gauche

Recherche en France : comment on reconstruit une ruine

Début 2020, le projet de Loi de Programmation pluriannuelle de la Recherche (LPPR) avait cristallisé un certain nombre de tensions entre chercheurs et responsables politiques. Il avait été reporté par la crise sanitaire. Confirmant le retard immense d’une recherche française qui faisait autrefois la fierté de notre pays. Publié le 24 juin 2020, l’avis du CESE sur… Poursuivre la lecture Recherche en France : comment on reconstruit une ruine

1920-2020 : le PCF est en lutte depuis cent ans

Il y a exactement cent ans, du 25 au 30 décembre 1920, le Congrès de Tours avait lieu. La Section Française de l’Internationale Ouvrière (SFIO) rassemblée pour son dix-huitième congrès votait alors à l’écrasante majorité l’adhésion à la Troisième Internationale, et la création de la SFIC, Section Française de l’Internationale Communiste, destinée à devenir le… Poursuivre la lecture 1920-2020 : le PCF est en lutte depuis cent ans

L’héritage du communiste Hans Beimler

Hans Beimler (1895-1936). Député communiste au Reichstag depuis juillet 1932, il est arrêté à Munich le 11 avril 1933 et envoyé au camp de concentration de Dachau le 25 avril. Le 9 mai 1933, il réussit à s'enfuir en Tchécoslovaquie, puis en Union soviétique où il écrit "Im Mörderlager Dachau". Entre le milieu de l'année 1935 et le milieu de l'année 1936, il séjourne en Suisse où il participe, en tant que dirigeant communiste, à l'organisation de la résistance communiste dans le sud de l'Allemagne. A partir de novembre 1936, il participe à la guerre civile en Espagne en tant que membre des Brigades internationales. Il meurt le 1er décembre 1936. Photo de Hans Beimler (coll. Bibliothèque d'Etat de Bavière) Couverture de Hans Beimler, Four weeks in the hands of Hitler's Hell-Hounds, Modern Books, 1933 (coll. Bibliothèque d'Etat de Bavière). La première publication sur les conditions régnant dans le camp de concentration de Dachauparaît en allemand à Moscou en 1933, comme l'édition en anglais publiée à Londres.

A l’occasion de l’anniversaire de la mort de Hans Beimler, revenons sur le destin exceptionnel de ce communiste allemand, dont le témoignage, et les épreuves vécues sous le régime nazi peuvent encore aujourd’hui nous éclairer. Un militant de toutes les luttes Né en 1895, Beimler est mobilisé dans la marine allemande pendant la Première Guerre… Poursuivre la lecture L’héritage du communiste Hans Beimler